Une avancée dans la coopération Vietnam-USA

EnvoyerImprimerPublié le 09/07/10

Hanoi, le 16 juin dernier. Le groupe de dialogue Vietnam-USA pour la résolution du problème de l’Agent Orange au Vietnam a révélé son Plan d’Action.

Ce plan annonce une série d’objectifs et d’idées, et un fonds de 300 millions de dollars pour une période de 10 ans.

La somme est loin d’être suffisante au regard des énormes besoins que connaît le Vietnam pour soigner et aider ses victimes de l’Agent Orange ainsi que pour nettoyer et réhabiliter son environnement. Toutefois, au-delà de cette somme bienvenue, ce plan d’action est la preuve d’une avancée dans la coopération des deux pays.

Dans sa lettre faisant suite à cette annonce (voir en pièce jointe la lettre en anglais), Nguyen Van Rinh, le président de VAVA Vietnam Association for Victims of Agent orange, insiste sur l’importance de la coordination entre tous les acteurs qui luttent contre les conséquences du produit chimique, des gouvernements aux ONG. De plus, il souligne la nécessité de répondre prioritairement aux personnes les plus en difficulté : les personnes âgées, celles ayant des traitements quotidiens lourds ou qui sont dans l’incapacité de travailler, subissant ainsi, en plus de leurs souffrances, une grande pauvreté.

Ce plan d’action n’est que le premier pas. Maintenant c’est à tous les acteurs impliqués dans cette cause à faire connaitre leurs programmes et leurs actions. La coordination de tous, dans ce cadre d’un nouveau partenariat Vietnam-USA, ne sera pas une mince affaire mais offre un réel espoir pour de nombreux vietnamiens qui attendent soutien et reconnaissance.

Contact

Audrey Gueho
Contacter par e-mail

Téléchargements

VAVAStatement.doc