Suivre et évaluer mon projet ?

EnvoyerImprimerMis à jour le 07/10/09

Les associations ayant recours aux financements publics doivent, le plus souvent, rendre compte de leurs actions et des écarts éventuels entre les objectifs initiaux et les résultats observés.

En complément d’un bilan en fin de projet, le suivi en continu des actions permet à l’association d’être réactive et de réajuster son projet si nécessaire.

Cette démarche se décline en différentes étapes :

  • Définir le contour d’une ou de plusieurs action(s) avec ses objectifs, ses moyens, ses partenaires, son public-cible, son budget…,

  • Réfléchir aux critères les plus pertinents pour mesurer l’efficacité de cette action,

  • Organiser les modalités de recueil de l’information,

  • Analyser les résultats et les partager avec les partenaires.

Le suivi

Ce travail permet de mesurer les effets des projets ou des actions sur le public et donc de valoriser le travail des associations sur le terrain. Cette connaissance plus fine de l’impact de l’activité associative facilite aussi les relations avec les financeurs.

L’évaluation

L’évaluation finale, sous forme de bilan, se prépare dès la définition des objectifs. Par cette étape, l’association :

  • fait le point sur les acquis, les expériences réinvestissables dans les projets à venir,

  • prend note des faiblesses et des difficultés rencontrées dans la perspective d’une meilleure organisation à l’avenir,

  • prend un temps d’échanges et d’écoute.

Retour vers le dossier...