Politique de la ville: la consultation des conseils citoyens est lancé

EnvoyerImprimerPublié le 02/01/18

marianne1.jpgDans le cadre de la “grande mobilisation nationale pour les villes et les quartiers”, le ministère de la Cohésion des territoires a ouvert, le 22 novembre, une consultation auprès des conseils citoyens, avec l’appui de la Fédération des centres sociaux.

Créés par la loi Lamy de 2014, les conseils citoyens sont un dispositif de démocratie participative, rendu obligatoire dans les 1 514 quartiers relevant de la politique de la ville (QPV). Ils sont composés d’habitants, pour partie tirés au sort, pour partie issus d’acteurs locaux volontaires (associations, entreprises, etc.).

Selon le ministère, cette consultation citoyenne a pour objectif « d’identifier les initiatives, les idées ou encore les méthodes qui semblent les plus utiles à ces représentants des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville pour améliorer la vie quotidienne dans ces quartiers ».

Menée en deux temps, elle viendra “alimenter le plan de mobilisation nationale souhaitée par le président de la République d’ici fin février 2018”

  • Premier temps, diffusion d’un questionnaire
    Une consultation a été lancée auprès des 300 conseils citoyens, sur la base notamment d’un questionnaire, avec l’appui de la Fédération des centres sociaux.
    Les conseillers citoyens qui ont répondu à une vingtaine de questions, ouvertes et fermées, sur six thématiques : éducation, emploi, formation, mobilité, parentalité et culture.

  • Deuxième temps : une journée de travail sous la forme d’un “hackathon”

Le deuxième temps de cette consultation a eu lieu le 16 décembre. Une journée de travail a réuni une centaine de membres de conseils citoyens, des associations, des acteurs économiques et des administrations afin de “structurer des mesures innovantes à partir des propositions issues du questionnaire”.