Gagner en visibilité avec les outils numériques

EnvoyerImprimerMis à jour le 19/10/15

La majorité des associations cherche à gagner en visibilité. Mais avant de se lancer, il convient de se poser des questions essentielles : pourquoi chercher à communiquer et quel temps peut-on y consacrer ?

  • Vous voulez créer votre propre site et disposez d’un budget ? Vous pouvez faire appel à un développeur indépendant. Mais attention ! La maintenance de votre site peut engendrer des frais importants. Vous avez des compétences en interne ou souhaitez vous lancer ? Différents générateurs de sites web peuvent vous permettent de créer le vôtre assez facilement.

  • Le blog, quant à lui, est plus simple d’utilisation, la publication d’articles revient à utiliser un traitement de texte. Economique, le blog demande néanmoins une certaine aisance rédactionnelle.

  • Construire une communauté en ligne, mobiliser de nouveaux soutiens, relayer vos actions, les réseaux sociaux peuvent être utiles à votre association. Pour que vos messages soient relayés, vous devez publier régulièrement et favoriser les interactions. Appuyer-vous pour cela sur les membres de votre association et invitez-les à réagir.

En savoir plus:
7 étapes incontournables pour permettre à une structure d’exister sur le web

les bases du référencement naturel, pour être visible sur les moteurs de recherches

5 conseils pour optimiser sa page d’accueil

  • Collecter des dons en ligne pour attirer des donateurs, pourquoi pas ? Mais l’association devra pouvoir compter sur un réseau important susceptible de contribuer et de relayer efficacement la collecte.
    Le principe du crowdfunding ? Inscrire votre projet sur une plateforme, définir un objectif financier à atteindre et mobiliser les internautes autour du projet pour qu’ils effectuent des dons.
    Les dons peuvent aller de 1 à plusieurs centaines d’euros.
    En fonction des plateformes, l’association porteuse devra définir des contreparties pour les donateurs ou atteindre son objectif financier pour bénéficier de la collecte.
    Pour fonctionner, les plateformes se financent en prenant une commission sur le montant des sommes récoltées (de 5 à 12 % en général).

En savoir plus:
http://www.mailforgood.com
http://www.kisskissbankbank.com
http://bulbintown.com

Retour vers le dossier...