Retour sur la Matinale DLA

EnvoyerImprimerMis à jour le 03/04/18

DLA1.jpgLe 9 février dernier, Proj’aide vous invitait à découvrir le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA). Retour sur une Matinale riche en enseignements.

Ce dispositif, porté dans le Val-de-Marne par l’association BGE – Adil, a pour but d’accompagner les associations-employeur dans la consolidation de leur structure.

Pour quelles associations ?

o Le dispositif est réservé aux associations employant au minimum un équivalent temps plein (ETP)

o Toutes les associations d’utilité sociale, quel que soit leur domaine d’intervention, peuvent être accompagnées. Néanmoins, une attention toute particulière est portée aux associations :

  • avec des emplois aidés
  • œuvrant dans le champ de l’insertion par l’activité économique
  • Menant des actions dans le cadre des territoires « Politique de la ville »
  • De service à la personne
  • A objet culturel

Un.e salarié.e peut-il ou elle solliciter l’intervention du DLA ?

Oui, mais il ou elle doit avoir l’aval des responsables bénévoles de l’association.

L’intervention du DLA est-elle payante ?

Cet accompagnement est entièrement pris en charge financièrement par le DLA grâce à ses partenaires financiers : le Département du Val-de-Marne, les services de l’État que sont la Direction Départementale Interministérielle de la Cohésion Sociale (DDICS) et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, de l’Emploi et du Travail (DIRECCTE), la Caisse des Dépôts, le Fonds Social Européen… Il est donc gratuit pour les associations qui s’engagent dans cette démarche.

Comment se déroule le processus d’accompagnement ?

Un diagnostic pour repérer les besoins de l’association

  • L’accompagnement du DLA se fait suite à une démarche volontaire de l’association qui a repéré un besoin (problème de gestion, difficulté financière, organisation à revoir) ou souhaitant simplement se développer.
  • Un rendez-vous est alors proposé aux responsables de l’association. Sont abordés divers aspects concernant la vie de l’association : son historique, son organisation, ses activités, ses partenaires, etc. Les statuts sont examinés, ainsi que le budget, le rapport financier et le rapport moral.
  • Un diagnostic est ensuite rédigé, faisant apparaître les forces et les faiblesses de l’association.

Un accompagnement sous plusieurs formes
Un plan d’accompagnement est proposé à l’association. Celui-ci se décline selon différentes modalités :

  • Des préconisations sont faites à l’association : actions à mettre en place, partenaires pouvant s’avérer pertinents pour aider l’association à surmonter une difficulté repérée, etc.
    Des consultant.es externes sont mobilisé.es selon :
  • Un axe collectif, permettant à plusieurs associations de bénéficier en même temps d’une intervention spécialisée (la gestion de la trésorerie, le mécénat, la mise en place d’un plan de formation pour les salariés…)
  • Un axe individuel, au cours duquel l’intervention est directement réalisée dans l’association. Cet accompagnement se déroule sur plusieurs jours et concerne le besoin identifié comme prioritaire pour la structure.
    A l’issue de l’accompagnement d’expertise, un rapport de fin de mission est rédigé.

Un accompagnement qui s’inscrit dans la durée

  • A minima 6 mois plus tard, le DLA revient vers l’association pour faire un deuxième diagnostic et voir comment les préconisations et l’accompagnement ont été pris en compte et mis en œuvre.
  • En fonction de l’évolution de l’association, de nouveaux besoins peuvent apparaître, nécessitant à nouveau la mobilisation d’une nouvelle prestation. L’accompagnement par le DLA peut ainsi durer dans le temps au delà du premier diagnostic et se faire sur plusieurs années.

Si vous aussi, vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour votre association, n’hésitez pas à prendre contact avec le BGE-Adil au 01 45 16 57 78.