- 54%, c'est la baisse historique des dons aux associations estimée pour l’année 2018 !

EnvoyerImprimerMis à jour le 10/04/19

Dons.pngLes dons sont en recul, et c’est la plus forte baisse depuis 10 ans. L’année 2018 a été marquée par plusieurs décisions fiscales très défavorables aux dons.

  • Le remplacement de l’Impôt sur la fortune par l’impôt sur la fortune immobilière a fait chuter de 50% les dons des contribuables assujettis à cet impôt (dons défiscalisés jusqu’à 75% de la somme). La baisse du nombre d’assujetti.e.s à cet impôt – de 350 000 à 150 000 foyers- expliquant la baisse du volume des dons. Cela représente 130 à 150 millions d’euros en moins.

  • La hausse de la CSG pour les retraité-e-s (plus de la moitié des dons proviennent des plus de 60 ans) – 1 donateur.rice retraité.e sur 5 aurait l’intention de réduire ou reporter ses dons !

  • Le prélèvement à la source, nouveau système qui suscite incertitudes et interrogations : les donateur.rice.s craignent de ne pas pouvoir défiscaliser leurs dons. De plus, le remboursement de la réduction fiscale n’aura lieu qu’en septembre alors que l’impôt sera prélevé dès janvier à un taux qui ne prend pas en compte la réduction dans son assiette de calcul.

Malgré la mise en place d’une mesure plus favorable – un acompte de 60% de réductions d’impôts auxquelles les donateur.rice.s peuvent prétendre dès le mois de janvier 2019 – les associations insistent sur l’importance de lever les incertitudes et la confusion, l’un des premiers freins à la générosité des donateur.rice.s.